Home statistique Bulletin Statistiques Minières exercice 2019

Bulletin Statistiques Minières exercice 2019



Ce numéro spécial du Bulletin Statistiques Minières édition 2020, édité dans un format novateur réduit, plus portable, ne déroge pas à la rigueur de présentation attendue par un public toujours plus nombreux, intéressé par la marche du secteur minier de la République Démocratique du Congo et les quelques indicateurs de performance que sont les statistiques de production et d’exportation des substances minérales des principales filières.

La récente révision du cadre légal et réglementaire qui a abouti à la promulgation de la Loi 007/2002 du 11 juillet 2002 portant Code Minier telle que modifiée et complétée par la Loi No 18/001 du 09 mars 2018 ainsi qu’à la publication du Décret No 038/2003 du 26 mars 2003 portant Règlement Minier, tel que modifié et complété par le Décret No 18/024 du 08 juin 2018 a fourni à la Commission ministérielle d’Harmonisation et de Consolidation des Statistiques Minières l’opportunité de comparer les statistiques depuis la mi-parcours d’application du Code de 2002 jusqu’à un an après la promulgation de sa version révisée. C’est ainsi que le présent Bulletin présente au lecteur l’évolution des statistiques minières de la République Démocratique du Congo de 2010 à 2019, une décennie au cours de laquelle la technologie des NTIC aura continué son essor inexorable, impactant et revivifiant la filière nationale des 3T (Tin : étain ; Tantale et Tungstène) tandis que la transition vers les énergies vertes aura propulsé ou parfois remis sur le devant de la scène les métaux des batteries, dont le désormais stratégique cobalt.

Ces dix dernières années ont vu la production de cuivre, un métal incontournable pour le confort de la vie moderne dont, par ailleurs la contribution dans l’économie de la République Démocratique du Congo est majeure, dépasser le million de tonnes alors que la qualité de ses produits marchands est désormais essentiellement consti-tuée de cathodes de haute pureté.

De même, l’or dont la production n’était plus qu’artisanale et erratique en 2010, avec quelque 177,9 Kg cette année-là, a reconquis ses titres de noblesse, dépassant régu-lièrement, depuis 2015, le seuil des 30.000 Kg, d’origine essentiellement industrielle.

L’examen de ces statistiques aidera, nous l’espérons, le lecteur à réaliser que le géant minier, longtemps endormi, est en train de se réveiller, tout comme l’investisseur à changer son regard par rapport à la terre d’opportunités souvent méconnue qu’est la République Démocratique du Congo.

près le ralentissement de l’économie globale en 2015 et 2016 et la baisse des prix des matières premières, ayant entraîné une profonde morosité dans la production des principales filières du secteur minier de la République Dé-mocratique du Congo, une reprise s’est amorcée dès 2017 et poursuivie en 2018 et 2019.

Ainsi les exportations d’or, essentiellement de production industrielle désormais, sont passées de 31.511,9 Kg en 2017 à 36.190,2 Kg en 2018, avant de redes-cendre à 33.055,4 Kg en 2019, du fait des difficultés rencontrées par les sociétés du Groupe BANRO International, en l’occurrence TWANGIZA Mining et NAMOYA Mining.

Les exportations de cassitérite, pour leur part sont passées de l’année 2018 à l’année 2019, respectivement de 13.000,0 à 19.983,5 tonnes, sans doute du fait de l’entrée en production commerciale du projet ALPHAMINES BISIE.

Le cuivre est, quant à lui, passé de 1.225.227,1 tonnes en 2018 à 1.420.386,3 tonnes en 2019, soit une croissance annuelle de 16%. Avec l’entrée en produc-tion des projets DEZIWA Mining et COMMUS ainsi que ceux, à venir du Groupe IVANHOE, dont KAMOA, l’avenir s’annonce brillant pour la filière cuprifère de la République Démocratique du Congo.

Enfin, le cobalt après une année 2018 prolifique avec 109.402,3 tonnes, une production probablement soutenue par des cours boursiers historiquement éle-vés, s’est replié à 77.963,7 tonnes en 2019, un volume en assez bonne adéqua-tion avec la moyenne des volumes d’exportations du métal au cours de la décen-nie 2010-2019, qui est de 82.671,9 tonnes.

Pour la Commission d’Harmonisation et de Consolidation

des Statistiques Minières

Le Président

Prof. Dieudonné-Louis TAMBWE K’a-Mwimba



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Communique de presse du Ministres des Mines en rapport avec l’accident survenu sur le site minier artisanal dénommé D3/TSHANDA

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MINISTRE DES MINES EN RAPPORT AVEC L’ACCIDENT SURVENU SUR LE SITE MINIER ARTISANAL DENOMME D3/TSHANDA DANS LE GROUPEMENT...

Le Ministre des Mines a tenu une réunion le 22 Août 2020 avec les Miniers.

Le Ministre des Mines, le Professeur Willy KITOBO SAMSONI a tenu, ce samedi 22 Août 2020 au bâtiment du Gouvernement, une réunion...

Poursuite de la campagne de vulgarisation du Code Minier Révisé au Ministère des Mines avec le module 4 portant sur la transparence et la...

Poursuite de la campagne de vulgarisation du Code Minier Révisé au Ministère des Mines avec le module 4 portant sur la transparence...

Recent Comments