Home Actualité La réunion de conjoncture économique de notre pays de ce mercredi 17...

La réunion de conjoncture économique de notre pays de ce mercredi 17 février 2021

La réunion de conjoncture économique de notre pays de ce mercredi 17 février 2021 vient de se terminer avec des bonnes nouvelles dans le secteur des mines. Lors de cette réunion, le Ministre des mines le Professeur Willy KITOBO SAMSONI a fait observer dans sa note d’informations que depuis le début de l’année 2021, les prix des métaux exportés en RDC ne font qu’augmenter après cette chute de mars/avril 2020 à cause de la COVID-19.

Les trois métaux principaux exportés par notre pays, à savoir le cuivre, le cobalt et l’étain ont connu des hausses dépassant la moyenne de 2019 et 2020. Le cuivre a dépassé la barre de 8.000$/tonne et se vend aujourd’hui autour de 8.100$/tonne. Le cobalt qui avait chuté jusqu’à 28.000$/tonne en 2019 est remonté finalement autour de 47.000$/tonne. L’étain qui s’est vendu en-dessous de 17.000$/tonne toute l’année 2020 a dépassé la barre de 22.000$/tonne. L’embellie observée cette année des cours des métaux est une bonne nouvelle pour l’économie congolaise qui dépend plus des mines mais il faudra maintenir les activités minières qui se déroulent dans tout le pays. Avec cette tendance haussière monotone, les projections montrent que les prix du cuivre, cobalt et étain resteront dans les mois à venir respectivement au-dessus de 8.000$/tonne, 40.000$/tonne et 20.000$/tonne. Les prévisions du budget 2021 du le secteur des mines ayant été sous-estimés avec un prix moyen des cours du cuivre autour de 6.440$/tonne, le prix du cobalt autour de 33.350$/tonne et l’étain autour de 17.735$/tonne, si cette tendance haussière se maintient les mois à venir, le Gouvernement devra présenter un collectif budgétaire pour rehausser les prévisions des recettes du secteur des mines d’environ 20% en tenant compte de la moyenne actuelle des prix des métaux sur le marché international.

L’autre chose sur laquelle le Gouvernement doit se concentrer est la lutte contre la fraude et la contrebande minières, des phénomènes de plus en plus fréquents lorsqu’il y a embellie des cours de certains métaux. Pour rappel, le développement des activités artisanales illicites et le vol des minerais dans les périmètres concédés des titulaires des droits miniers s’étaient plus développés lors de la hausse du prix du cobalt à plus de 60.000$/tonne vers les années 2009 et 2010. Il est donc urgent que le Gouvernement accélère l’opérationnalisation d’ARECOMS pour limiter ce phénomène, assainir l’activité d’exploitation artisanale de ce métal stratégique de la RDC et rendre toute sa chaîne d’approvisionnement responsable. En attendant, le Ministère des mines poursuit ses consultations avec CAP/GBA et toutes les parties prenantes du secteur des mines pour arriver à élaborer un cadre normatif commun de l’exploitation artisanale du cobalt.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -

Most Popular

Traçabilité dans la production artisanale de Diamant de la RDC.

Traçabilité dans la production artisanale de Diamant de la RDC.La Ministre des Mines, Antoinette N'Samba KALAMBAYI  attendue pour...

LE MINISTERE DES MINES PARTICIPE A L’EXPO DUBAI 2021

Le Ministère des Mines prend une part active à l’expo 2021 qui se déroule à DUBAI aux EMIRATS ARABES UNIS.

Expo Dubaï 2020: La ministre Antoinette N’SAMBA KALAMBAYI visite le pavillon de la RDC

C'est en début de  soirée du mardi 12 Octobre 2021 ,  à la tête d'une forte délégation, Antoinette N'Samba Kalambayi, ministre des...

Le rôle de l’Afrique et de la RDC face aux changements climatiques.

Le mercredi 13octobre une journée particulière. En effet invité spécial du global business forum Africa le chef de l'Etat a pris la...

Recent Comments